Le petit coiffeur

Texte et mise en scène Jean-Philippe Daguerre. Juillet 1944, Chartres vient tout juste d’être libérée de l’Occupation allemande. Dans la famille Giraud, on est coiffeur de père en fils. C’est donc Pierre qui a dû reprendre le salon "hommes" de son père, mort dans un camp de travail un an plus tôt.